Le programme PAUSE ouvre un nouvel appel à candidatures

Le Programme National d’Accueil en Urgence de Scientifiques en Exil (PAUSE) a ouvert un nouvel appel à candidatures. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 septembre 2022.

Le programme PAUSE est un programme national allouant des financements incitatifs aux établissements publics d’enseignement supérieur et aux organismes publics de recherche projetant d’accueillir des scientifiques en exil.

Le programme PAUSE vient d’ouvrir le troisième appel à candidatures pour les établissements d’enseignement supérieur et/ou de recherche pour l’année 2022. La date limite de constitution des dossiers par les établissements d’enseignement supérieur et/ou de recherche d’accueil est fixée au 30 septembre 2022.

Qui est éligible ?
Les établissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, les établissements d’enseignement supérieur privés d’intérêt général (EESPIG) ainsi que certains établissements du ministère de la Culture, peuvent candidater pour ce programme.

Les subventions qui y sont attachées ont pour but de financer un projet d’accueil d’un scientifique étranger, de toute origine géographique et pour tout projet scientifique, dans n’importe quelle discipline.

Quels financements ?
Le montant du financement attribué varie en fonction du statut et de l’expérience du bénéficiaire ainsi que de l’existence d’un projet d’accompagnement social par l’établissement d’accueil :

  • Catégorie 1 (doctorant, assistant de recherche), jusqu’à 20.000 euros ;
  • Catégorie 2 (post-doc, maître de conférences, ingénieur de recherche), jusqu’à 40.000 euros ;
  • Catégorie 3 (professeur des universités, directeur de recherche), jusqu’à 60.000 euros.

Le soutien financier reçu pour accueillir un candidat couvre une période d’une année maximum sur toute la durée du projet d’accueil. Il pourra être renouvelé une fois.

Comment candidater ?
Les dossiers de candidatures sont constitués et présentés par l’établissement d’accueil. Si un établissement souhaite se porter volontaire pour accueillir un scientifique en danger mais s’il n’est pas directement en contact avec un chercheur, le Collège de France peut mettre l’établissement en relation avec l’un des chercheurs ayant candidaté directement au programme.

– Consulter l’appel à candidatures

Qui contacter ?
Collège de France
Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil (PAUSE)
11 place Marcelin Berthelot, 75231 Paris Cedex 5
mail  : pause@college-de-france.fr

Institut Galilée

menu-mobile-shiftnav