Ingénieurs

École d’ingénieurs Sup Galilée – Schéma des formations

Vous êtes étudiant et souhaitez effectuer des études d’ Ingénieur à Sup Galilée. Nous vous invitons à découvrir notre programme d’enseignement en consultant les fiches pédagogiques de chaque spécialité. Pour cela, cliquez dans la spécialité qui vous intéresse dans le schéma ci-dessous:

Témoignages:

 

 

Ingénieur en Informatique – Promotion 2002.
« Les étudiants de Sup Galilée sont encadrés par une équipe pédagogique, qui est très réputée associée à des laboratoires de recherche reconnus. Ma formation à Sup Galilée a été vraiment importante et déterminante pour la suite de mon parcours.
J’ai pu embrayer sur une thèse au laboratoire LIPN. Thèse soutenue après 3 ans et demi et obtenue par le biais d’un contrat CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche) au sein de la direction de la recherche de la SNCF. En ce qui me concerne, c’est l’équipe et le développement de la thématique recherche opérationnelle qui était exactement ce que je voulais faire à l’époque. Les enseignements étaient très intéressants et couvraient plusieurs disciplines. J’ai pu rapidement évoluer professionnellement. L’aspect recherche a été primordial dans ma carrière. »

Responsable du Marché Européen de la Sécurité Publique chez Cisco ,Promotion 1995 – Ingénieur Télécoms et Réseaux .
« Sup Galilée offre des bases fondamentales qui assurent le côté opérationnel et basique dès l’entrée dans la vie professionnelle. J’ai développé de grandes capacités professionnelles, notamment grâce aux travaux pratiques et à des projets encadrés.
Les projets permettent une mise en place tangible des apports scientifiques fondamentaux. Le traitement de l’image, la recherche documentaire, le mélange software/hardware, la mixité des sujets et des équipes, ou encore la mise en situation en temps réel, permettent aux étudiants sortants de répondre aux exigences du monde professionnel. Ce qui ressort de cette formation, c’est l’association de cours fondamentaux et d’enseignants qui sont des piliers de cette école. »

Direction d’affaires chez Orange – Promotion 1995 – ingénieur Télécoms et Réseaux.
« 15 ans après avoir suivi la formation à Sup Galilée, ce que j’ai retenu, ce sont des compétences très pratiques en terme de développement ou d’utilisation très précises d’appareils de mesures.
J’ai acquis des compétences techniques et scientifiques mais aussi en communication pour appréhender ce secteur. Au cours de ma carrière, j’ai du manager une équipe assez large d’une centaine de personnes.
Du fait de ma formation à Sup Galilée, j’ai été au contact de milieux très divers. C’est un atout par rapport à d’autres grandes écoles et un avantage en termes de management. »

 

Ingénieur en informatique – Promotion 2014
« La formation d’Ingénieur en Informatique à Sup Galilée est complète. Nous avons une proximité permanente avec le corps enseignant.
Celui-ci nous a appris plusieurs langages informatiques entièrement adaptés au besoin technique des entreprises (#c, java, Caml, Python) mais également dans l’analyse sémantique.
Nos compétences sont très pratiques car on peut utiliser immédiatement ses langages sur le marché du travail.
Grâce au Forum Sup Galilée Entreprises organisé par notre école, j’ai pu trouver mon stage en tant qu’analyste développeur. Je suis amenée à traiter la demande client et à chiffrer ses besoins.
Les atouts de ma formation ?
Etre de suite opérationnelle avec une très bonne intégration en entreprise.
Je suis aujourd’hui embauchée en CDI après 5 mois de stage. Je n’ai pas eu besoin de démarcher des recruteurs en dehors du
Forum Sup Galilée Entreprises. J’ai transmis mon CV lors d’une journée et les entreprises m’ont toutes recontactée.
Le forum ayant une très bonne image auprès des recruteurs »

 

 

Ingénieur en informatique – Promotion 2014
«J’ai choisi Sup Galilée car c’est l’une des rares écoles d’ingénieur qui offre un cursus préparatoire intégré.
Comme celui-ci dure 2 ans, il permet vraiment de réfléchir sur l’une des 4 spécialités que propose ensuite l’école et d’affiner son choix d’étude comme son parcours professionnel.
En tant qu’étudiant ingénieur, nous avons des relations étroites avec le milieu des entreprises.
Nos professeurs de communication nous préparent à élaborer notre CV et nous exercent à la simulation d’entretien.
Le plus de notre école ?
En 3 ans, nous effectuons au final, 10 mois de stage, ce qui est un atout non négligeable auprès des recruteurs. Nos enseignants, sont aussi chercheurs et les nombreux intervenants extérieurs nous offrent une expertise sur les attentes des entreprises. Pour développer mon réseau, je participe régulièrement au Club des ingénieurs Sup Galilée. Celui-ci propose tout au long de l’année des afterworks en lien avec des anciens ingénieurs en entreprise.
Je travaille aujourd’hui en CDI pour l’entreprise KEYRUS dans laquelle j’ai effectué mon stage trouvé grâce au forum Etudiants-Entreprise »

Promotion 2014 – Ingénieur en apprentissage informatique et réseaux
« J’ai tout d’abord effectué mes études en DUT Réseaux et Télécommunications en formation continue pendant un an. J’ai choisi ensuite de rejoindre l’école d’ingénieurs Sup Galilée en apprentissage Informatique et Réseaux afin d’effectuer une formation offrant un haut niveau de responsabilité dans un contexte de recherche mais proposant aussi une résolution rapide de problèmes et d’interface client.
Cette formation, nous donne toutes les bases en informatique : (systèmes Linux, Windows, algorithmiques…) ; Au sein de l’entreprise, on a une fonction de développeur permettant de lancer des produits performants et optimisés.
L’alternance, c’est beaucoup plus qu’un stage. C’est un vrai métier et une immersion totale dans l’entreprise. On est un salarié
à part entière. On est intégré dans l’entreprise avec l’ensemble de ses enjeux. On acquiert une méthodologie de travail et un
large champ de compétences pour pouvoir faire face à plusieurs situations. On travaille sur des langages de programmation, de systèmes ou de réseaux qui nous permettent de rebondir en entreprise. Durant notre formation, nos enseignants sont aussi enseignants chercheurs et ils nous soumettent des problématiques liées à la recherche avec une réelle prise de conscience sur ses différentes limites. On suit ainsi les évolutions techniques que l’on peut rencontrer plus tard : les aspects futuristes de la matière.
La formation est complète surtout au niveau du spectre des matières. Elle est également accessible à beaucoup de monde car l’étudiant est accompagné tout au long de son cursus.
On accède à des domaines pointus, comme par exemple l’algorithmique des graphes appliquée aux réseaux. C’est une formation
gratifiante tant sur le plan des connaissances que de l’expérience. Aujourd’hui, je suis ingénieur en Systèmes Réseaux et Sécurité
et je travaille à l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information). »

Promotion 2014 – Ingénieur en énergétique

« J’ai choisi l’école d’ingénieur grâce à sa proximité géographique avec Paris. Je ne souhaitais pas trop m’excentrer.
Je voulais travailler Dans le domaine de l’énergie et j’ai découvert cette formation via le site internet du réseau Geipi Polytech.
J’ai d’abord effectué un cursus préparatoire en CP2I puis, j’ai intégré la spécialité ingénieur en énergétique. Cette formation offre de
vraies compétences professionnelles et une cohérence dans l’évolution du programme d’enseignement. La formation évolue crescendo et l’apprentissage s’effectue par paliers pertinents.
Nous sommes en lien constant avec les attentes du monde industriel et les différentes problématiques liées au développement du secteur énergétique.
Nous avons rencontré des groupes tels que TOTAL, TECHNIP, AREVA ce qui nous offre une proximité avec le milieu industriel. De
nombreux professionnels dans le bâtiment, l’architecture ou des entreprises faisant des audits énergétiques sont venus à notre
rencontre.
Sup Galilée offre une ouverture culturelle et sur le monde grâce à la diversité de nombreux étudiants venant de l’étranger.
J’ai trouvé mon stage d’ingénieur grâce à un forum organisé par VINCI Energies, et j’ai eu un entretien d’embauche cette semaine avec l’entreprise ENERIA –CATERPILLAR. »

Promotion 2014 – Ingénieur télécommunications et réseaux

J’ai connu l’école d’ingénieur Sup Galilée grâce à un partenariat entre l’IUT de Villetaneuse et l’IUT Fotso Victor de Bandjoun au Cameroun.
Je voulais compléter ma formation en DUT Télécoms et Réseaux par la formation d’ingénieur de Télécommunications et Réseaux. Celle-ci m’a donné la méthode pour appréhender un problème.
Grâce aux différents panels des matières, on développe des compétences techniques et une culture approfondie de l’entrepreneuriat.
Le corps enseignant est constitué de personnes du monde de l’entreprise et en majorité d’enseignants chercheurs. Ils ont un recul
sur les enjeux et les évolutions du secteur ce qui est très utile dans le milieu de l’entreprise.
En sortant de l’école, on est opérationnel tout de suite dans les domaines de la conception ou bien de la programmation. Ma formation offre la possibilité de se diversifier en informatique, par exemple. Elle est axée sur les nouvelles technologies, les applications distribuées et le C# .net qui est un langage de programmation que beaucoup d’école ingénieurs n’enseignent pas forcément mais que les entreprises recherchent, ce qui est un vrai avantage.
Je viens tout juste d’être diplômé et je suis déjà en CDI au sein de la
société NETAPSYS. »

Promotion 2009 – Ingénieur en mathématiques

« L’école d’ingénieurs Sup Galilée m’a beaucoup appris.
J’ai non seulement continué à faire des mathématiques appliquées en implémentant des problèmes issus de la physique mais j’ai aussi appris à apprendre.
Ce qui me semble être une part importante du métier d’ingénieur : comprendre, s’adapter, évoluer.
J’ai effectué 5 mois d’études à Indiana University à Bloomington dans l’Indiana aux USA. En parallèle, j’ai préparé un Master 2 (Mathématiques et Informatique) en vue d’une thèse. »

Ingénieur en apprentissage, spécialité informatique

J’ai choisi l’école d’ingénieurs Sup Galilée à Paris 13 car elle est proche de chez moi.

J’ai d’abord rejoint une classe préparatoire en CP2I pour effectuer ensuite une formation d’ingénieur.  Au départ, j‘ai voulu effectuer une formation initiale d’ingénieur. Cependant,  plusieurs responsables sont intervenus pour nous présenter toutes les formations d’ingénieurs à Sup Galilée.  J’ai alors opté pour une formation d’ingénieur en apprentissage, spécialité informatique.

Travailler en alternance en entreprise pour développer mon expérience professionnelle est ma priorité. En première année, j’ai suivi un rythme d’un mois en entreprise et d’un mois de cours. En troisième année, j’ai alterné ensuite entre 2 mois en entreprises et 1 mois de cours, avant de finir l’année avec 6 mois en entreprise.

La formation d’ingénieur Sup Galilée est très utile pour tout ce qui concerne la culture générale et les bases de données. J’avoue cependant que rien ne remplace l’apprentissage en entreprise. On développe ses compétences. On apprend  très vite pour devenir  force de proposition. On répond  à de nombreuses demandes ce qui développe une grande réactivité.

J’ai trouvé mon alternance en démarchant moi-même auprès des recruteurs en envoyant une candidature spontanée sur internet. Aujourd’hui, je suis assistant chef de projet.

Mes conseils pour les étudiants qui hésitent à suivre une formation d’ingénieur en apprentissage ?

Ne pas avoir peur de perdre ses vacances pour développer un maximum d’expérience, utiliser son temps utilement. Il faut également déterminer ce que l’on souhaite privilégier.

Préfère-t-on avoir une expérience à l’international en faisant une formation initiale ou bien souhaite-t-on privilégier l’expérience en entreprise ?

Pour ma part, l’expérience en alternance, m’a rendu opérationnel très rapidement. Pour certaines entreprises, cela fait une vraie différence à la sortie de l’Ecole. Notre expérience en entreprise est réellement un complément à nos cours, la formation est un tremplin pour plonger rapidement dans le monde de l’entreprise.

Je suis actuellement en troisième année d’ingénieur à l’école Sup Galilée.

J’ai effectué durant 2 ans une classe préparatoire d’ingénieur intégrée (CP2I) après avoir passé le concours Geipi-Polytech. Je finalise aujourd’hui ma dernière année d’études d’ingénieur en spécialité  énergétique.

Je porte un intérêt particulier au secteur de l’énergie du bâtiment dont l’école dispense l’option en troisième année de cycle ingénieur. Après le bac, j’ai effectué différents stages qui m’ont permis d’avoir une première approche dans ce secteur, mais également de développer des compétences professionnelles. Cette première approche a été très utile durant ma formation en classe préparatoire car j’ai principalement gagné en maturité et en rigueur. Ces deux années en cursus préparatoire nous forment très bien au cycle ingénieur.

Pour se lancer dans une formation en apprentissage, il est important de trouver une entreprise qui soit en adéquation avec la spécialité choisie. Si l’expérience professionnelle joue un rôle auprès des recruteurs, la personnalité est aussi un critère très apprécié. J’ai trouvé mon contrat en alternance par le biais du Service Relations Entreprises de l’Institut Galilée. Ils m’ont mis en contact avec un bureau d’études thermiques, et après avoir transmis mon curriculum vitae et une lettre de motivation, j’ai eu un entretien. Suite à cela, je me suis engagé avec cette entreprise pour une durée de 3 ans.

Une formation en apprentissage permet d’associer théorie et pratique, avec la chance d’être formé directement sur le terrain par des spécialistes. Une telle formation permet la découverte du monde professionnel, tout en développant le sens des responsabilités, la gestion de projets ou encore l’aspect relationnel. J’ai la chance de participer à des projets variés, qui sont dans la continuité de ma formation. L’école d’ingénieurs Sup Galilée à Paris 13 dispense une très bonne formation : les cours techniques permettent de mieux appréhender les problématiques rencontrées dans le monde du travail. Les cours de communication nous préparent aussi très bien au monde de l’entreprise, notamment avec les cas pratiques et les mises en situation qui nous permettent de s’affirmer et de gagner en assurance devant un public.

La dernière année du cycle ingénieur a pour principal objectif la réalisation d’un projet de fin d’études en groupe, c’est un peu le fil rouge de cette troisième année. Notre projet consiste en la conception d’une maison bioclimatique, et à son évaluation énergétique. Nous collaborons avec un bureau d’études, spécialisé dans le développement durable, avec qui nous échangeons régulièrement.

Mes conseils pour trouver une entreprise ?  Être motivé, ambitieux, et ne pas hésiter à mettre en valeur sa personnalité, et tout cela, avec le sourire bien sûr !

Une expérience en apprentissage est très enrichissante. Elle permet de développer des compétences complémentaires voire nouvelles, avec une véritable approche du métier. De plus, elle donne la possibilité, une fois le diplôme en mains, d’être opérationnel dans le monde du travail.
Dans un proche avenir, je compte mener à bien les projets qui m’ont été confiés, et bien sûr, gravir les derniers échelons jusqu’au titre d’ingénieur.