Nouveau classement eduniversal 2017-2018

Le cabinet Eduniveral vient d'indiquer le nouveau classement 2017-2018 des meilleures formations de France dans lesquelles figurent à nouveau les formations de l'école d'ingénieurs Sup Galilée pour les formations suivantes : -Ingénieur spécialisé en Réseaux et...

lire plus

Appel à communications EGC 2018

APPEL A COMMUNICATIONS EGC 2018 18ème conférence francophone sur l’Extraction et la Gestion des Connaissances du 22 au 26 janvier 2018 – Paris Depuis 2000, la conférence Extraction et Gestion des Connaissances (EGC) est le rendez-vous annuel de chercheurs et...

lire plus

Un article du LSPM dans le top 10 mondial en ingénierie

Farida Lamari, chercheuse CNRS au laboratoire LSPM de l’Institut Galilée à l’Université Paris 13, est à l’origine d’une publication qui fait l’objet de nombreuses citations. L’article Metal Hydride Materials for Solid Hydrogen Storage : a Review, Int J Hydrogen Energ...

lire plus

Prochains colloques au LAGA

Le LAGA organise deux colloques le 24 janvier sur le thème "Géométrie aléatoire sur la sphère" et le 7 mars prochain sur le thème "EDP pour les réseaux de neurones : modèles, analyse et comportement" Ces événements sont destinés principalement à un large public de...

lire plus

APPEL A COMMUNICATIONS EGC 2018
18ème conférence francophone sur l’Extraction et la Gestion des Connaissances
du 22 au 26 janvier 2018 – Paris

https://egc18.sciencesconf.org/

Depuis 2000, la conférence Extraction et Gestion des Connaissances (EGC) est le rendez-vous annuel de chercheurs et praticiens travaillant dans les domaines  de la science des données et des connaissances tels que l’apprentissage automatique, l’ingénierie et la représentation des connaissances, les statistiques et l’analyse de données, la fouille de données, les systèmes d’information, les bases de données, le Web sémantique et les données ouvertes, etc.

Le développement du numérique dans la plupart des secteurs s’est traduit par une explosion du volume de données complexes disponibles qui ont suscités des nouveaux besoins en termes de traitement pointu pour acquérir ces données,  les classifier, les intégrer, les représenter, les stocker,  les indexer, les visualiser et en extraire des connaissances pertinentes et respectueuses de nos droits. La science des données répond à ces nouveaux défis posés non seulement par la complexité des données,  leur volumétrie ou au contraire leur rareté, leur hétérogénéité, leur dynamicité, leur qualité plus ou moins bonne ou leur incomplétude mais aussi par les nouvelles modalités de leur traitement souvent réalisé en temps réel ou de façon distribuée.

L’objectif de la conférence EGC est de fournir un cadre d’échange et de diffusion des travaux de recherche récents,  de développement industriel et applicatif autour de ces sujets. Elle constitue une occasion privilégiée de faire se rencontrer des spécialistes issus des milieux académique et industriel, privé et public, de partager les expertises et de favoriser la fertilisation croisée des idées.

Les actes d’EGC 2018, comprenant les articles des communications orales  ainsi que ceux associés aux posters et au défi  paraîtront dans un numéro de la revue RNTI. Les auteurs des meilleurs articles seront invités  à soumettre une version étendue de leurs articles pour être publiés dans des post-actes internationaux édités chez Springer.

Nous vous invitons dès à présent à préparer et planifier vos propositions d’articles.

Soumission :
Plusieurs types de communications sont possibles (les démonstrations de logiciels, défi et ateliers thématiques font l’objet d’appels à contributions spécifiques) :
– Travaux de recherche originaux (académiques ou applicatifs/industriels) publiés sous forme d’articles longs de 12 pages, d’articles courts de 6 pages ou de posters accompagnés de résumés de 2 pages, selon leur maturité. Chaque article accepté (long ou court) sera présenté lors de la conférence via une communication orale et les auteurs pourront, s’ils le souhaitent, accompagner leur communication par un poster.
– Travaux de recherche déjà publiés dans de bonnes conférences internationales mais inédits en français (publiés sous forme de résumé de 6 pages obligatoirement en français)
– Travaux répondant au défi lancé à la communauté et intitulé  » Sous le soleil de l’Île de La Réunion!  » sous la forme d’un article long (12 pages), plus d’information sur l’appel à contributions spécifiques au défi
http://www.egc.asso.fr/Manifestations_dEGC/71-FR-Defi_EGC
– Démonstrations de logiciels où la démonstration est complétée d’un article de 4 à 6 pages : voir appel à soumissions spécifique aux démonstrations sur le site.
– Ateliers thématiques : voir appel à soumissions spécifique aux ateliers sur le site.

Les articles peuvent être soumis en français ou en anglais mais en cas d’acceptation, l’article devra être traduit en français sauf pour les articles où les auteurs sont non-francophones.
Une vérification de la traduction pourra être effectuée et le comité de programme se réserve le droit de rejeter un article suite à cette étape.

Format de soumission : les soumissions seront anonymes mais faites en précisant bien s’il s’agit d’un article long, court, répondant au défi ou déjà publiée dans une conférence internationale. Elles se feront par voie électronique exclusivement sur EasyChair:
https://easychair.org/conferences/?conf=egc2018

Elles devront être envoyées au format pdf exclusivement et devront impérativement utiliser le format RNTI latex accessible via le site web de la conférence. Les soumissions qui dépasseraient 12 pages ou qui ne respecteront pas le format RNTI Latex ne seront pas évaluées.

Prix :
Cinq prix scientifiques seront attribués lors de la conférence :
– Un prix pour la catégorie « article académique » (1500 euros),
– Un prix pour la catégorie « article applicatif » (1500 euros),
– Un prix pour le défi (1500 euros),
– Un prix pour la catégorie « démonstration » (500 euros),
– Un prix de thèse (500 euros) décerné à un jeune docteur dont la thèse a été soutenue depuis moins de trois ans dans les thématiques liées à l’extraction et la gestion des connaissances.

Ces prix seront décernés par un jury composé de membres du comité de pilotage. Le prix de thèse fait l’objet d’une annonce spécifique.

Dates importantes :

Ces dates concernent les articles académiques ou applicatifs/industriels, les travaux de recherche déjà publiés dans des conférences internationales mais inédits en français ainsi que le défi EGC. Pour les ateliers et les démonstrations, voir les appels à communications spécifiques. Ces dates sont fermes et définitives.

Résumés des articles : 6 octobre 2017  – 11:00 AM Paris
– Textes complets des articles : 15 octobre 2017 – 11:00 AM Paris
– Interactions auteurs/membres Comité de Programme : 13-15 novembre 2017 11:00 AM Paris
– Notification aux auteurs : 24 novembre 2017 – 11:00 AM Paris
– Version finale des articles : 10 décembre 2017 – 11:00 AM Paris

Organisation
Conférenciers invités :
Antoine Cornuéjols – LINK (Learning and INtegration of Knowledge)  UMR-MIA 518 AgroParisTech-INRA
Christopher Kermorvant -Founder TEKLIA – Machine Learning Agency

Président du Comité de Programme :
Christine Largeron, Laboratoire Hubert Curien, Univ. Jean Monnet

Présidents du Comité d’Organisation :
Hanane Azzag, LIPN, Univ. Paris 13, Sorbonne Paris Cité,
Mustapha Lebbah, LIPN, Univ. Paris 13, Sorbonne Paris Cité,

Thématiques :

Les sujets d’intérêt de la conférence incluent (liste non-exhaustive) :

* Fondements de l’extraction et de la gestion de connaissances
– Apprentissage supervisé : apprentissage de règles, apprentissage statistique, modèles probabilistes, méthodes d’ensembles, régression, évaluation de classifieurs, classes déséquilibrées, réseau de neurones, deep learning.
– Apprentissage non supervisé : méthodes de partitionnement et de recouvrement, méthodes hiérarchiques, multi-vues, multi-stratégies, co-clustering, factorisation matricielle

– Méthode de découverte de motifs et d’ensembles de motifs : séquences, graphes, tenseurs.
– Méthodes incrémentales de fouille de données
– Cadre théorique pour la fouille de données, langages de requêtes déclaratifs pour la fouille de données, fouille de données sous contraintes
– Algorithmes de fouille de données robustes au passage à l’échelle, systèmes distribués / parallèles pour la fouille de données
– Détection d’exceptions, d’inattendus, d’anomalies, de signaux faibles.
– Préservation de la confidentialité et de l’anonymat
– Méthodes statistiques en fouille de données
– Programmation logique inductive
– Apprentissage topologique, variétés mathématiques
– Fouille visuelle de données
– Analyse des données symboliques
– Représentation, traitement et échange de données et connaissances sur le Web: formalisation sur le Web sémantique, données liées, Web de données, données ouvertes, publication de données, interrogation et raisonnement sur le Web sémantique, traçabilité et validation des données sur le Web
– Variété des données et données complexes : données structurées, semi-structurées, textuelles ; données temporelles, spatiales, géolocalisées ; données multimédia ; données relationnelles ; données en réseau, en graphes ; données dynamiques ; flux de données ; données annotées à l’aide d’ontologies ; données hétérogènes sémantiquement* Aspects méthodologiques de l’extraction et de la gestion de connaissances
– Acquisition, recueil, pré-traitement des données, filtrage, réduction de données, sélection et modification des caractéristiques
– Critères et évaluation de la qualité des données, des connaissances extraites
– Intégration de données (entrepôt, OLAP, médiation,…)
– Intégration de connaissances dans le processus d’extraction (ontologies, expertise,…)
– Gestion des connaissances et d’ontologies (acquisition, stockage, mise à jour, interopérabilité, interconnexion, évolution)
– Assister le cycle de vie des vocabulaires (ontologies, thésaurus, etc.) sur le Web (modèles du Web sémantique, conceptualisation, formalisation, publication, accès, comparaison, évaluation, alignement, etc.)
– Préparation, architecture et modèles de données pour liées sur le Web.
– Visualisation analytique, interaction homme-machine en fouille de données
– Traçabilité, sécurité et intégrité de l’information et des données
– Plateformes et systèmes pour l’ECD
– Protocoles d’évaluation et validation de modèles à partir d’utilisateurs
– Etudes expérimentales sur des données volumineuses

* Extraction et gestion de connaissances dans des domaines émergents
– Analyse de liens, communautés en ligne, réseaux sociaux, médias sociaux.
– Fouille de données d’opinions, de dépêches, de microblogging
– Mobilité, géo-localisation, découverte de connaissances et ubiquité, intelligence ambiante, réseaux de capteurs, internet des objets
– Big Data et nouveaux paradigmes de traitement des données : calcul haute performance, parallélisme, systèmes distribués
– Crowdsourcing, modélisation de comportements
– Fouilles du Web de données, extractions pour le Web sémantique, annotation de ressources multimédia pour le Web, annotation du Web des Objets
– Fertilisation croisée entre extraction de connaissances et autres domaines de recherche ou d’applications : intelligence artificielle, sciences sociales et humanités numériques, traitement automatique des langues, vision par ordinateur.

* Applications de l’extraction et de la gestion de connaissances
– Développement durable, transports et lieux intelligents
– Informatique verte pour la gestion et l’extraction de connaissances
– Modélisation des épidémies, recherche clinique, médecine, biologie
– Détection d’intrusion, prévention de fraude, sécurité
– Mémoires d’entreprise, veille technologique, intelligence économique
– Système de recommandation, commerce électronique, publicité en ligne
– Applications dans d’autres domaines comme la chimie, l’environnement, les sciences sociales, l’éducation, l’économie, la finance, le tourisme, la défense, le génie logiciel.

 

 

 

 

La gendarmerie nationale organise deux journées de recrutement sur les métiers de la gendarmerie et se propose de rencontrer les étudiants  de Paris 13 pour évoquer l’ensemble des propositions possibles dans ce secteur :

le lundi 27 novembre 2017 en amphi Copernic à l’Institut Galilée de 12h à 13h30.
le 5 décembre de 11h30 à 14h au restaurant universitaire de Villetaneuse.

> Voir l’affiche
> Voir la journée de rencontre sur Paris
> Modalités d’inscription

Institut Galilée

menu-mobile-shiftnav